Alecto’s judgement

Pauvre mortel, soumets-toi au regard implacable d'Alecto, une Érinyes. Sa silhouette imposante se découpe dans la fumée alors qu'elle décide de ta sentence.
Alecto’s judgement

Cette image fait partie de la série « Céline en studio ».

En contre-jour dans la fumée

Lors de la séance de photo en studio avec Céline, j’ai profité d’avoir encore à ma disposition une machine à fumer. Je remercie d’ailleurs, Julie Cherki pour ce prêt. Nous avons fait de très nombreuses ambiances différentes, telles que « Black lace and white lace for the green eyes ». Pour cette pose, nous avons travaillé en contre-jour en utilisant de la fumée. Céline était, donc éclairée sur les côtés par deux lumières très rasantes. Les projecteurs, munis de bols, dessinaient, alors, les contours de la silhouette de la modèle, tout en éclairant les volutes de fumée.

Le jugement d’Alecto

Toi, pauvre mortel, te soumet au regard implacable d’Alecto, une Érinyes. Sa silhouette imposante se découpe dans la fumée pendant qu’elle décide de ta sentence.

Travail sous The Gimp

En premier en jouant avec la courbe de couleurs, j’ai augmenté le contraste de l’image pour ne garder que les contours de Céline. Ensuite, en utilisant la technique du dodge-and-burn, j’ai encore accentué le dessin des contours. Après, j’ai converti l’image en noir et blanc. Puis, j’ai appliqué un dégradé de couleurs dans les tons bleutés sur la fumée. Enfin, j’ai appliqué un dégradé de couleurs sur la silhouette du modèle pour lui donner une tonalité légèrement jaune. Globalement, j’ai essayé de garder des couleurs très peu saturées.