Estelle et le mât chinois

Estelle fait un drapeau à bras plié sur le mât chinois de l'ECSP. La figure est tellement aérienne qu'on en oublie la force nécessaire pour la réaliser.
Estelle et le mât chinois

Cette image fait partie de la série « Mât chinois à l’EDCSP ».

Du mat chinois à l’École du Cirque de Saint-Priest

Pour la séance de mât chinois à l’EDCSP, Estelle avait revêtu une tenue de scène bleu et noir. Elle a, alors enchaîné de nombreuses figures sur le mât, dans un subtil mélange de force et de souplesse. Vous aviez, déjà, eu l’occasion de la voir pour « Estelle est une matchiniste ».

Une matchiniste en suspension

Estelle fait un drapeau à bras plié sur le mât chinois de l’École du Cirque San Priote. La figure est tellement aérienne qu’on en oublie la force nécessaire pour la réaliser.

Travail sous The Gimp

En premier, j’ai utilisé un filtre passe-haut pour améliorer la netteté sur le visage, les mains et les pieds de la circassienne. Le cliché avait été pris au format portait, je l’ai, donc transformée pour obtenir une image format 16×9. Après, j’ai modifié la courbe de couleurs pour donner un peu plus de contraste à l’image. Finalement, j’ai ajouté sur la gauche de l’artiste, un fond coloré dans les mêmes tons que la première image de la série. En revanche, je n’ai pas placé ce fond sous la matchiniste, car le détourage des cheveux noirs sur fond noir et trop long et trop difficile à réaliser.