Estelle est une matchiniste

Estelle fait un renversé sur le mat chinois de l'École du Cirque de Saint Priest. Cette figure nécessite de la matchiniste, à la fois, force et souplesse.
Estelle est une matchiniste

Cette image fait partie de la série « Mât chinois à l’EDCSP ».

Du mat chinois à l’École du Cirque de Saint-Priest

Nous avons programmé une session photo au mat chinois avec Joan, que vous avez déjà pu admirer sur la photo « Mexican handstand with a club ». Attention, il ne faut pas confondre le mat chinois avec le pole dance. Même si les deux agrès se ressemblent, la technique n’est pas exactement la même. Contrairement au pole, le mat ne tourne pas autour de son axe et le revêtement est anti-glisse, alors que le pole est métallique. De plus, le diamètre du mat est beaucoup plus important que celui du pole. Alors que nous étions en train de prendre des clichés, Estelle m’a proposé de faire quelques figures sur le mat. En bonus, elle est allée se changer pour se vêtir d’une tenue de spectacle qui était parfaite pour l’occasion. Bien-sûr, vous pourrez admirez les performances de Joan sur la mat chinois très prochainement.

Une matchiniste en reversé

Estelle fait un renversé sur le mat chinois de l’EDCSP. Cette figure nécessite, à la fois, force et souplesse, deux domaines où la matchiniste excelle en alliant puissance et féminité.

Travail sous The Gimp

En premier, la circassienne a été détourée avec son mat et placée sur un fond coloré au format 16×9. Comme à mon habitude, ce fond est un cliché de carton plume, éclairé par un projecteur. Ensuite, j’ai colorisé ce fond pour lui donner les mêmes tonalités que la tenue d’Estelle. Après, j’ai amélioré le contraste de l’image en jouant avec la courbe de couleurs.

Comments are closed.