Lyon’s eye

En soir de mai, juste après un orage, le ciel à pris cette couleur incroyable au-dessus de Lyon. Puis les nuages ont dessiné cet immense œil.
Lyon’s eye

La vue

En 2008, j’habitais dans un autre appartement avec une très belle vue sur tout Lyon. Je voyais presque tout le parc de la Tête d’Or, toute la chaine des Alpes et même le Mont-Blanc. Souvent, je prenais en photo le ciel lorsqu’il était particulièrement joli ou surprenant. Depuis que j’ai déménagé, j’ai une vue légèrement différente mais toujours aussi belle. je ne vois, donc plus la parc, mais la place, j’ai la vue sur la basilic de Fourvière. je conserve, tout de même, la vue sur la chaîne des Alpes. Mon plus grand regret est de ne plus voir le Mont Blanc.

L’œil de Lyon

En soir de mai, juste après un orage, le ciel à pris cette couleur bleue incroyable au-dessus de Lyon et Villeurbanne. Puis les nuages ont dessiné cet immense œil. Sur cette photo, le ciel est nuageux mais par temps clair, on pouvait voir la Chartreuse et le Vercors. Et quelques jours dans l’année, la Belledonne apparaissait derrière Grenoble.

Travail sous The Gimp

Cette image a peu été retravaillée contrairement à ce que l’on peut penser. Je n’ai fait que la contraster en modifiant la courbe de couleurs puis j’ai éclairci les arbres au premier plan qui étaient presque noirs.