In his hands

Deux paires de mains masquent la poitrine nue d'Iris. Dans le studio improvisé de Caluire, elle lance un regard un regard de défi aux spectateurs.
In his hands

Cette image fait partie de la série « Iris en intérieur ».

Portrait d’Iris en studio

Lors de la séance de portait en intérieur, dans un studio improvisé, chez moi, à Caluire-et-Cuire, Iris est venue accompagnée de Victor. Vous aviez, déjà, pu voir Victor sur l’image « Scorpion on the knees ». Il n’arrêtait pas de déconcentrer Iris, je lui ai, donc, demandé de se joindre à elle pour quelques clichés. Nous avons, alors, pu faire de très belles images de couple.

Dans ses mains

Deux paires de mains masquent la poitrine nue d’Iris, les siennes et celle de Victor. Dans le studio improvisé de Caluire, elle lance un regard un regard de défi aux spectateurs.

Travail sous The Gimp

Les mains d’Iris et Victor avaient la main tonalité sur le cliché d’origine. Il était difficile de savoir à qui appartenait quel doigt. J’ai donc détouré celles de Victor pour les assombrir. Ensuite, j’ai appliqué un dégradé de couleurs sur la silhouette détourée d’Iris pour faire ressortir la pâleur de sa peau. Ensuite, j’ai légèrement augmenté le contraste au niveau de ces cils pour faire ressortir la couleur de ses yeux. Enfin, j’ai colorisé le rideau de fond pour obtenir ce bordeaux profond à la place du mordoré qui tirait au vert sous l’effet de l’éclairage.

Fermer le menu